Le modèle de Haddon

La matrice de Haddon (Haddon 1968) est le premier modèle d’analyse qui décompose l’évènement traumatique. Ce modèle a permis d’ouvrir de larges perspectives et de dépasser la simple identification des individus à risque, et l’action orientée principalement sur les changements de comportement.

Il intègre dans une matrice (198 Ko) deux composantes :

La composante temporelle qui distingue 3 phases :

  • La phase de « pré-événement » qui inclut tous les facteurs qui influencent l’exposition potentielle;
  • La phase « événement » qui correspond à la période de contact entre l’hôte et l’agent (énergie), pendant et après l’événement;
  • La phase « post-événement » qui est la phase de réponse de l’hôte à l’événement.

La composante multifactorielle du traumatisme comprenant :

  • Le facteur humain;
  • Les caractéristiques physique de l’agent agresseur (véhicule ou vecteur d’énergie);
  • L’environnement (physique et social).

Cette approche est complétée par un ensemble de 10 stratégies qui permettent de répertorier et planifier les interventions possibles pour gérer un événement traumatique.

La prévention selon le modèle de Haddon

Haddon a proposé 10 stratégies (200 Ko) pouvant intervenir tant dans les différentes étapes temporelles que sur chaque type de déterminant (humain, vecteur, environnement). Il se base sur le constat que les traumatismes sont le résultat, à un moment donné, de la conjonction de l'interaction de plusieurs facteurs ou éléments appartenant :

  • A une personne;
  • A l'environnement dans lequel elle se trouve;
  • Au vecteur ou au produit qui est utilisé;
  • A l'énergie qui est dégagée ou transférée.

Les formes d’énergie qui provoquent la majorité des traumatismes sont les suivantes :

  • L’énergie mécanique (cause de fractures);
  • L’énergie chimique et thermique (cause de brûlures);
  • L’énergie électrique qui provoque (cause d’électrocutions).

Ou paradoxalement d’une privation subite d’énergie ou d’un élément vital comme :

  • La privation d’oxygène (strangulation, noyade…) qui provoque l’asphyxie avec ses conséquences neurologiques et cardiaques;
  • La privation de chaleur qui provoque les engelures….

Intérêt du modèle de Haddon

Il permet une compréhension générale des mécanismes qui entrent en jeu dans la survenue d’un traumatisme.

Il permet d’identifier les facteurs associés aux traumatismes, de choisir et développer des stratégies de prévention efficaces reposant sur :

  • L'efficacité de la méthode ou de l'intervention;
  • Des choix d'intervention qui agissent sur plusieurs déterminants et/ou phases de l'événement;
  • Des critères de coût/efficacité;
  • L'utilisation de méthodes de prévention passive et active (voir prévention).
imprimer